28 
JUIN

2021

Entretien avec Patrice Weynants

28 JUIN 2021

CLUB

Entretien avec Patrice Weynants

Entretien avec Patrice Weynants

Bonjour Président. Après plusieurs mois de restrictions sanitaires strictes, et à l'heure où nous commençons à entrevoir un assouplissement des mesures, comment vous sentez-vous ? 

 

Personnellement, ça va très bien. J’ai eu l’occasion, compte tenu de mon âge, de me faire vacciner très rapidement. Ça fait désormais un mois et demi que j’ai reçu les deux injections, tout va bien sur le plan de la santé. J’ai pu profiter de bons moments en dehors du sport. À notre niveau, le football est une chose, mais il n’y a pas que ça. J’ai un métier dans lequel je m’investis malgré mon âge, et ce bien que certaines personnes bienveillantes de mon entourage aimeraient me voir en retraite.

 

Quel bilan tirez-vous de cette saison 2020/2021 pour le moins inédite ? 

 

Le bilan est certes moins catastrophique que pour la précédente (où nous n’avions pas eu l’opportunité de nous maintenir en N2), cependant elle n’en est pas moins calamiteuse pour l’ensemble des coachs et des joueurs, pour qui il fut extrêmement compliqué de devoir se situer entre arrêts répétitifs et restrictions strictes.

 

Plusieurs évènements se sont tenus courant juin, dont le Challenge Armand Vergne programmé au Complexe Henri Seigneur le samedi 19. Un retour à la normale qui fait du bien ?

 

Un retour à la normale, pas complètement, dans la mesure où nous devons toujours composer avec certaines restrictions. Bien que le port du masque ne soit plus obligatoire depuis peu sur les aires de jeu, je pense que l’on ne peut pas non plus se permettre de faire n’importe quoi. Il faut rester prudent encore quelques temps, même s’il fut évidemment appréciable de pouvoir accueillir du public au tournoi, de continuer à assurer l’entraînement des jeunes, des féminines...Ces perspectives furent une aubaine pour tous, et surtout pour nos jeunes
qui ont été bien trop longtemps privés de beaucoup de choses.

 

Concernant l'école de football, pouvons-nous considérer que l'organigramme éducatif est acté pour la saison à venir ? 

 

Suite à une réunion avec les différents responsables (école de football, pré-formation & formation), je suis effectivement en mesure de dire que l’on a très bien avancé. Quelques détails restent à régler, mais nous serons prêts pour la rentrée. Il est d’ailleurs prévu que plusieurs équipes reprennent l’entraînement au mois d’août en vue de la reprise des compétitions courant septembre. La grande majorité des catégories sont d’ores et déjà pourvues d’un éducateur et d’un adjoint.

 

Alors que Mathieu Robail s'est engagé dans un nouveau projet sportif, vous avez choisi de nommer Mourad Lakhlifa à la tête de l'équipe R3. Quels éléments ont motivé ce choix ?

 

Mourad est quelqu’un que je connais depuis très longtemps puisque lors de mon retour au club il y a une quinzaine d’années, il était l’une de nos premières recrues alors que nous ne jouions qu’en Régionale (dernier niveau de ligue à l’époque). Il était donc présent au départ de la grande aventure de l’équipe fanion : il a en effet connu trois titres de Champion en tant que défenseur central et capitaine du groupe. C’est quelqu’un sur qui je peux compter sans problème. Je n’ai aucun doute sur sa valeur, l’intérêt qu’il entretient pour le club ainsi que sa très grande rigueur.

 

En parallèle, vous avez annoncé un petit peu plus tôt le maintien du duo Dabrowski-Maréchal à la tête du groupe N3. Cette prolongation semble des plus naturelles au sortir de deux saisons tronquées...

 

Effectivement, tout d’abord puisqu’il était important de ne pas laisser courir les bruits de couloir. Il m’était essentiel de rassurer Reynald et Philippe sur leur importance au club, je ne vois d’ailleurs pas comment nous aurions pu écarter des hommes d’une si grande valeur, faisant preuve d’un tel professionnalisme dans le monde amateur. Il m’était inconcevable de les remercier après une demi-saison tronquée, assortie d’une descente où ils n’y étaient pour rien, suivie par cette année insignifiante que nous venons de subir sur le plan sportif. Je ne me vois pas changer quoi que ce soit par effet de mode. Je ne suis pas dans la mode, je suis dans le football amateur, et je n’ai pas pour habitude de remercier les gens qui apportent leur savoir et leurs compétences.

 

Concernant le groupe N3, on note la conservation d'une base solide, qui sera complétées par plusieurs arrivées de choix. Comment avez-vous abordé ce mercato ?

 

En préambule, il m’est cher de rendre hommage à Daniel Strzelczyk (coordinateur sportif) qui m’a énormément aidé dans l’élaboration du recrutement, en compagnie des coachs. Il a été pour moi un appui considérable dans les choix, bien que le dernier mot revienne toujours au staff. Nous avons travaillé comme à notre habitude, main dans la main, en toute confiance. Il fut nécessaire de composer avec des moyens de communication qui ne sont pas tout à fait les nôtres (téléphone, mails...) mais il a fallu s’adapter au contexte. Nous avons beaucoup travaillé, et c’est peu de dire que le téléphone a pas mal chauffé pendant plusieurs semaines. Il a fallu tout d’abord prendre la température auprès du groupe en place : 17 joueurs nous ont partagé leur volonté de poursuivre l’aventure. En parallèle, 6 garçons nous quittent et je leur souhaite le meilleur pour la suite. Nous avons désormais bouclé le recrutement avec un total de 24 joueurs qui composeront l’effectif la saison prochaine.

 

D'un point de vue général, quelle fut votre réflexion pour construire ce nouvel effectif ?

 

Nous avions pour idée de repartir avec des garçons déterminés à nous faire retrouver le National 2. Il est certes facile d’annoncer nos objectifs, mais je connais toute la complexité d’accéder à l’échelon supérieur. Nous l’avons vécu il y a 7 ans, et c’est une véritable épreuve, sûrement l’une des plus difficiles dans notre ascension, parsemée de rudes combats chaque week-end. Nous y sommes déjà parvenus, il n’y a pas de raison que nous n’y parvenions pas à nouveau. 

 

Quelles seront les attentes autour de l'équipe fanion pour la saison 2021/2022 ?

 

Les attentes sont claires, la remontée en National 2 est bien entendu le principal objectif. Sans présomption aucune, nous jouerons notre carte à fond. Beaucoup de nos concurrents sont ambitieux, j’entends d’ailleurs çà et là que bientôt 10 des 14 équipes du groupe voudront monter. À l’arrivée, 9 seront déçues.

La retransmission des matchs de National 3 par la société Fuchs Sport sera logiquement effective dès le début de saison. Comment percevez-vous cette nouveauté ? 

 

C’est évidemment un plus. L’opportunité de suivre les matchs à distance est intéressante pour les personnes qui apprécient le club et pour qui il n’est pas toujours évident de faire les longs déplacements. Je pense notamment à ceux qui excèdent 100 kilomètres (Amiens, Chantilly, Le
Touquet...) bien que notre championnat offrira également son lot de belles affiches locales.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

pls .png
KIPSTA.png
Oxo Services.png
Decathlon.jpg
Logo Équip'Froid Blanc (1).png
domicile%20clean_edited.png